Appel à projets MILDECA 2022

 
 
Appel à projets MILDECA 2022

La préfecture de la Charente gère les appels à projets pour la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) 2022. La procédure est ouverte jusqu'au vendredi 18 mars 2022 à 18 heures.


La campagne de financement 2022 des actions de lutte contre les drogues et conduites addictives est engagée dans les conditions fixées par la circulaire nationale du 17 décembre 2019.

L'exercice 2022 est consacré à l'application du plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 adopté par le Gouvernement en décembre 2018.

Ce plan a été décliné, pour la première fois en 2019, au travers d'une feuille de route régionale qui doit répondre aux enjeux de prévention de la consommation et d'accompagnement des usagers  autant que d'ordre public et de sécurité au quotidien.

Les priorités choisies pour 2022 traduisent la volonté de coordination des actions menées dans les départements afin de s’adapter aux réalités rencontrées dans les territoires.

Toute personne, publique ou privée, peut présenter un projet, notamment les associations et organismes œuvrant dans le domaine de la santé et de la prévention ; d'autres acteurs tels que les collectivités, les mutuelles, etc. ont aussi vocation à porter des projets et/ou à les cofinancer.

S'agissant des actions en milieu scolaire, les demandes de subvention émanant directement des établissements d'enseignement ne sont pas éligibles : seuls des opérateurs spécialisés intervenant dans ces structures seront directement financés.


Les axes d'actions

En 2022, les actions qui seront retenues devront obligatoirement répondre à au moins l'un des quatre axes stratégiques rappelés ci-dessous :

  • axe 1 : lutter contre l'usage des stupéfiants ;
  • axe 2 : prévenir et réduire les addictions chez les jeunes ;
  • axe 3 : réduire l'alcoolisation, qu'elle soit festive ou quotidienne ;
  • axe 4 : protéger les publics vulnérables ;
  • axe 5 : structurer la lutte contre les addictions sans produits (aux écrans notamment).

Il convient de soutenir des actions à destination des publics prioritaires, en particulier les plus vulnérables ou exposés aux risques comme les mineurs et plus généralement les jeunes.

Une attention toute particulière sera portée aux enfants et aux jeunes afin de limiter les comportements à risques liés aux substances psychoactives pouvant avoir une incidence négative sur leur avenir. Des actions innovantes doivent être mises en oeuvre afin de les prévenir dès le plus jeune âge de toute dérive.


Le déroulement de l'instruction

Dépôt des demandes

La demande de subvention doit exclusivement s’effectuer au moyen du dossier Cerfa n° 12156*05 et des pièces administratives afférentes. Aucun dossier ne pourra faire l’objet d’un soutien financier s’il n’est pas présenté sous cette forme ou s’il est incomplet.

Les dossiers complets sont à adresser par voie postale à l'adresse suivante :
Préfecture de la Charente
Cabinet de la préfète
Bureau de la police administrative et de l'ordre public
7-9, rue de la préfecture
CS 93201
16023 - ANGOULEME Cedex

pour le vendredi 18 mars à 18 heures au plus tard, cachet de la Poste faisant foi

Aucun dossier réceptionné postérieurement à cette date butoir ne sera pris en compte.

Obligation relative au compte-rendu de l’action

L’obtention de crédits MILDECA en 2021 engage la structure bénéficiaire à transmettre au cabinet de la préfète un compte-rendu synthétique de l’action financée pour le 11 mars 2022 au plus tard.

Modalités de sélection des dossiers

La décision d’attribution de crédits sera prise par la préfète de région, en collaboration avec le directrice de cabinet de la préfète de la Charente, cheffe départementale de projets MILDECA, après concertation de l'ARS et du comité de prévention des addictions (CPORAD).


Acteurs ressources de la MILDECA


Documents à télécharger :