Alerte commerces

 
Alco

Afin de mieux protéger les commerces de proximité et faire face aux actes délictueux dont ils sont victimes, en ville comme en zone rurale, un dispositif « Alerte-commerces » a été lancé en Charente le 24 juin 2013, dans le cadre d’un partenariat entre la préfecture, le Parquet d’Angoulême, les chambres de commerce et d’industrie d’Angoulême et de Cognac, la Gendarmerie nationale et la Police nationale.

Tout professionnel victime de tels actes alerte les services de gendarmerie ou de police, en composant le 17. Lorsque l’information est reçue par le centre opérationnel et de renseignement de la gendarmerie (C.O.R.G.), ce dernier en informe par SMS les commerçants adhérant au dispositif, de manière à activer leur vigilance. En effet, les actes malveillants visent parfois dans un laps de temps très court plusieurs commerces d'un secteur d'activités identique et le principe d’une diffusion rapide de l’alerte permet d’éviter la réitération des faits.

Opérationnel depuis mi-septembre, ce dispositif a déjà recueilli l’adhésion de près de 160 commerçants,

Il s'agit essentiellement de mieux lutter contre les vols à main armée, la circulation de fausse monnaie et plus généralement les escroqueries en tous genres.

Afin de dissuader les malfaiteurs et rassurer la clientèle, les commerçants adhérents, qui ont signé une charte, apposent un visuel  « Alerte commerces » créé aux couleurs de la Charente.

Ce dispositif qui s'inscrit parfaitement dans le cadre du plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée, est appelé à s’étendre dans le département et à gagner ainsi en force et en efficacité.