Info Covid-19

 
Info Covid-19

Toute activité de chasse individuelle, ou avec des membres de sa cellule familiale, est désormais autorisée pendant la durée de la période de confinement sanitaire dans un rayon de 20 km autour du lieu de résidence et pour une durée maximale journalière de 3 heures.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Toute activité de chasse individuelle, ou avec des membres de sa cellule familiale, est désormais autorisée pendant la durée de la période de confinement sanitaire dans un rayon de 20 km autour du lieu de résidence et pour une durée maximale journalière de 3 heures. Chaque participant autorisé à intervenir devra être porteur, outre son permis de chasser, sa validation et son attestation d’assurance, d’une attestation de déplacement obligatoire selon le modèle mis à disposition par le ministère de l’Intérieur.

Sont également autorisé les déplacements pour participation à des missions d’intérêt général à la demande de l’autorité administrative. À ce titre, compte tenu des dégâts occasionnés par certaines espèces, sont autorisées également sans limite de durée et de distance dans le département selon les modalités définies ci-dessous les opérations de régulation de la faune sauvage et de destruction d’espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts.

Afin de réguler la faune sauvage, sont autorisées :

  • Toutes les missions et actions des lieutenants de Louveterie;
  • Les battues aux sangliers, chevreuils et cerfs sous réserve du respect des consignes sanitaires décrites ci-après avec tir du renard uniquement lors de ces battues. La fédération départementale des chasseurs de la Charente (fdc16) devra être informée de la tenue de chaque battue au minimum 2 heures avant par l’envoi d’un sms à l’agent de développement du secteur concerné qui en accuse réception (voir carte des suc et des agents de la fdc16 en annexe). Les résultats des battues et prélèvements devront obligatoirement être saisis sur Retriever ( ) dans les 24 heures suivant la fin de cette dernière même lorsqu’aucun animal n’a été vu ni prélevé. Les accompagnateurs ne sont pas autorisés ;
  • La recherche « aux pieds » permettant de cibler les actions de régulation de la faune sauvage à une seule ou plusieurs personnes par action de régulation. Chaque personne participant à ces actions de recherche « aux pieds » devra se munir d’une autorisation écrite ou être en mesure de présenter un SMS reçu du ou des responsables de la battue. L’autorisation écrite ou le SMS indiqueront le jour et le lieu de l’opération ;
  • La recherche au sang des animaux blessés pour les espèces susvisées dans la limite des 2 jours suivants la battue et /ou les tirs à l’affût. La FDC16 devra être informée au minimum 2 heures avant l’intervention par l’envoi d’un SMS à l’agent de développement du secteur concerné qui en accuse réception ;
  • Le tir à l’affût aux sangliers, chevreuils et cerfs. Chaque chasseur devra compléter son carnet de sortie individuel et le responsable de territoire devra tenir à jour un registre des chasseurs pratiquants et de leurs sorties ;
  • L’entretien des clôtures électriques dans le cadre de la prévention des dégâts aux cultures sous la responsabilité du territoire responsable de chasse.

Le marquage des animaux prélevés soumis à plans de chasse et plan de gestion est obligatoire.

Afin de préserver la santé et la sécurité publique, de protéger la flore et la faune, les activités agricoles, forestières et aquacoles en régulant certaines espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (ESOD), sont autorisés uniquement à titre individuel et sans chien :

  • Le piégeage du renard roux, de la fouine, des rats musqués et ragondins ;
  • Le piégeage et tir à poste fixe matérialisé de la main de l’homme, du corbeau freux et de la corneille noire. Avant toute intervention, une déclaration (à minima avec le nom, prénom, numéro de téléphone et adresse du tireur) devra être faite à la chambre d’agriculture en indiquant le lieu (îlots PAC, et numéro pacage de l’agriculteur exploitant des parcelles objets de dégâts) et la date des tirs. Le résultat devra impérativement être transmis également à l’adresse suivante : chasse @charente.chambagri.fr .

Afin d’assurer une veille et une surveillance sanitaire de la faune sauvage notamment dans le cadre du réseau SAGIR et de Sylvatub sont autorisés uniquement à titre individuel, la collecte des animaux morts signalés par les chasseurs et récupérés par les personnes habilitées notamment pour limiter le risque sanitaire en cas d’épizooties (influenza aviaire, peste porcine africaine, tuberculose bovine…) sur l’ensemble du département.

Toutes les mesures ci-dessus sont autorisées uniquement dans le respect des consignes obligatoires suivantes lors de toute intervention.

Consignes particulières lors des battues :

  • Les règles de sécurité du schéma départemental de gestion cynégétique s’appliquent toujours dans leur intégralité ;
  • Aucune consigne de tir pour le sanglier ne devra être donnée ;
  • Le port du masque est obligatoire avec respect des distanciations physiques pendant et après l’action de chasse y compris pendant l’acte de régulation à l’exception des piqueux ;
  • Le port de l’attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire;
  • Un chasseur qui ne respectera pas les gestes barrières (refus du port du masque...) sera exclu de la battue ;
  • Les battues seront réalisées avec un maximum de 30 personnes en un seul lieu ;
  • 2 personnes seront désignées pour le contrôle des permis, validation et assurance ;
  • Les consignes de sécurité seront délivrées en extérieur et en respectant la distanciation physique ;
  • Il est interdit de se regrouper dans le pavillon de chasse même au moment du traitement de la venaison ;
  • 4 personnes responsables du traitement de la venaison seront nommées avec port du masque obligatoire et gants ;
  • Les participants devront se tenir à plus d’un mètre cinquante (1,50 m) les uns des autres durant la totalité de l’opération, notamment lors du rond, des déplacements à pied…
  • L’enregistrement de tous les participants avec leurs coordonnées téléphoniques à chaque chasse est obligatoire ;
  • Les déplacements en voiture seront limités à une personne par véhicule sauf dans le cas de chasseurs issus d’un même foyer ;
  • Il est interdit d’organiser des repas avant et après chasse ainsi que tout moment de convivialité (café…) ;
  • La distribution de la venaison sera réalisée par une seule personne qui sera désignée.

Rappel des gestes barrières minimum :

  • Se laver très régulièrement les mains, a minima avant de se rendre à la battue et au retour de la battue ;
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ;
  • Tousser ou éternuer dans le coude ou dans un mouchoir ;
  • Saluer sans se serrer la main et se tenir à plus d’un mètre cinquante les uns des autres ;
  • Ne pas s’échanger du matériel sauf désinfection préalable avec une solution hydroalcoolique ; Selon certains spécialistes, le métal étant une matière où le virus reste très présent.

Consignes particulières dans les installations de chasse type hutte ou palombière :

  • Se laver très régulièrement les mains avant de se rendre sur le site;
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ;
  • la règle des 8m2 par personne s’applique sauf à ce que l’ensemble des personnes soit issu du même lieu de résidence ;
  • port du masque obligatoire ;
  • lavage des mains avec une solution hydro-alcoolique en arrivant et en repartant ;
  • renseignement du carnet de hutte ou de tonne par une seule personne avec stylo dédié ;
  • aération de la hutte pendant 1h entre chaque occupant.

Biodiversité Natura 2000

Biodiversité Natura 2000

Organigramme du service économie agricole DDT16

Organigramme du service économie agricole DDT16