Viticulture

Les points d'actualité

  •  Les nouvelles autorisations de plantation /gestion du potentiel de production

Jusqu'à fin 2017, le produit cognac était sous AOC mais le vignoble était sur le segment des vins sans indication géographique. Aujourd'hui, les surfaces produisant du VSIGet destinées à la fabrication du Cognac sont des vignobles sous indication géographique (IG). Ainsi, le vignoble dédié à la production de Cognac bénéficie-t-il des outils de régulation du potentiel de production prévus par l'OCM pour les indications géographiques. Lors du conseil de bassin du 18 janvier dernier, il a été décidé d’ouvrir de nouveaux contingents de plantation : 1500ha pour le cognac, 1ha pour le pineau, 15 ha IGP vins charentais, 500ha autres débouchés .

  •  Les fâcheux épisodes de grêle sur le vignoble

2017 avait été marqué par un gel au printemps entravant les rendements (9,5 hl d’Alcool pur (AP) par ha (réserve climatique comprise) alors que le besoin donné par le rendement fixé annuellement était de 12hl d’AP/ha). Cette année, compte tenu des perspectives de marché, le rendement fixé est de 12,5 hl d'AP/ha (proposition qui n’avait jamais été aussi élevée), or la grêle a particulièrement frappé. 82 communes en Charente-Maritime et 28 en Charente ont été touchées. Enfin, le 4 juillet l’épisode de grêle d’une violence extrême a frappé le vignoble de St Sornin plus particulièrement destiné aux vins charentais.

Outre les visites sur place et les réunions présidées par les Préfets, les principales mesures mises en œuvre consistent à promouvoir un réseau davantage étoffé de canons de lutte contre la grêle, autoriser l’acquisition de vendanges fraîches (arrêté bi-départemental du 18 juin dernier) et procéder à des dégrèvementsd’office de taxes foncières non bâtis.

Avec Vitiplantation, cartographie et simplification administrative vont de pair (01/04/16 source: Alim'Agri)

Janvier 2016 : des règles assouplies pour la plantation de vignes en France

A lire dans cette rubrique