Actualités

Sécurisation du Festival du film francophone d'Angoulême

 
 
Sécurisation du Festival du film francophone d'Angoulême

L'édition 2020 du FFA aura lieu du 28 août au 2 septembre. Les services de l'Etat, la ville d'Angoulême et les organisateurs se mobilisent depuis plusieurs semaines pour assurer la sécurité des festivaliers.

Tous au ciné, mais masqués !

Du 27 août au 2 septembre inclus, le port du masque sera obligatoire dans l'espace public à Angoulême, dans un périmètre cohérent, prenant en compte les mouvements de population et les différentes séquences du festival. Cette zone sera identifiée notamment par des affichages dans l'espace public.

Le port du masque sera également obligatoire durant les séances de projection, les cérémonies d'inauguration, d'ouverture et de clôture du festival, qu'elles soient organisées à l'intérieur d'une salle ou en plein air, tant à Angoulême qu'à l'Espace Carat à l'Isle-d'Espagnac qu'à Soëlys à Soyaux où des projections sont prévues.

De même :

  • un mètre de distanciation sociale sera à respecter dans les halls et aux abords des salles ;
  • du gel hydroalcoolique sera mis à disposition dans tous les lieux de projection ;
  • les salles seront nettoyées et aérées entre chaque séance ;
  • en salle, un fauteuil d’écart sera requis entre chaque groupe de personnes ;
  • afin qu’il n’y ait pas de file d’attente, les spectateurs entreront dans les salles au maximum une heure avant le début des séances. Les festivaliers sont invités à ne pas se présenter plus tôt ;
  • les séances ne seront accessibles que sur présentation du billet d'entrée, obtenu suite à la réservation des projections avec les codes du pass ;
  • dans tous les lieux de projection, l’entrée sera différente de la sortie pour limiter au maximum des conflits de flux de spectateurs.

Les forces de l'ordre s'assureront du bon respect de ces règles, dans un esprit de prévention et de pédagogie. Pour rappel, le non-port du masque est passible d'une amende forfaitaire de 135 €.

Un festival en toute sécurité

Outre l'aspect sanitaire, les forces de l'ordre seront mobilisées au quotidien pour assurer du public et des angoumoisins. Durant tout le festival, 114 policiers seront engagés sur le terrain, avec l'appui de 27 militaires du dispositif Sentinelle qui patrouilleront tous les jours dans le périmètre de l’événement.

Les organisateurs du festival, de leur côté, ont fait appel à 25 agents privés de sécurité qui seront répartis sur les différents lieux de projection. Enfin, la ville d'Angoulême va reconduire son dispositif de sécurité avec la mise en place de protections des sites, l'installation de chicanes et la réglementation de la circulation. Les policiers municipaux seront, comme chaque année, positionnés pour des actions en concertation avec le commissariat de police.



Documents à télécharger :